Pourquoi créer un logo est-il encore plus important aujourd’hui, qu’hier ? Parce que le logo, avec l’avènement du digital, est encore plus utilisé qu’avant !

Carte de visite, panneaux, marquage de véhicule… mais aussi page d’accueil du site internet, photo de profil et bannière de couverture sur les réseaux sociaux, page Google My Business… le logo est désormais utilisé à toutes les sauces en digital, avec juste quelques secondes à peine pour séduire ! Donc respecter quelques règles basiques dans sa création vous évitera bien des déboires.

 

1/ Créer un logo : d’abord bien comprendre quel est le rôle du logo

Point de départ de la communication de l’entreprise, le logo joue un rôle central et fédérateur. Vous démarrez votre activité ? Vous souhaitez rajeunir votre image ? Comment créer un logo, ou faire évoluer son ancien logo est avant tout une affaire de professionnel en communication. Car le logo est fait pour transcrire fidèlement votre identité et durer toute la vie de l’entreprise.

Le logo est un symbole formé d’un ensemble de signes graphiques (texte, dessin, pictos…) constituant une marque pour un produit, une entreprise, un groupe, une association….
La racine du “logotype” est le nom grec logos, discours, parole. C’est donc autour du logo que s’organise le discours de l’entreprise. Il symbolise l’identité de l’entreprise. Il est porteur de ses valeurs auprès de ses publics externes (clients, fournisseurs) et de son personnel. Créer un logo est donc une opération qui devra s’appuyer sur une logique à 3 niveaux. Un logo doit :

  • résumer ce qu’est l’entreprise,
  • correspondre à l’image qu’elle donne,
  • s’inscrire dans sa stratégie de communication.

Le logo est très souvent le premier signe de votre part, que voit votre futur client. Cette première impression qui est si importante pour créer la confiance : alors ne le réalisez pas sur un coin de table ! Il exprime à lui seul votre identité de marque et pour longtemps, donc chaque élément qui le compose a de l’importance. Couleurs, formes, typographies, style de design… chaque élément graphique aura sa symbolique et « parlera » à votre futur client.

Donc avant même de démarrer sa création, le premier exercice est de vous poser des questions sur l’image de marque que vous souhaitez renvoyer. Pensez à votre entreprise comme à une personne et décrivez ses principaux « traits de caractère ». Mettez-vous aussi dans la peau d’un futur client et notez ce qui est important pour lui, vis-à-vis du produit ou du service que vous proposez. C’est à partir de ses premières notes, que vous allez créer une identité visuelle qui vous sera propre.

 

2/ Créer un logo : renforcer son pouvoir visuel

On estime qu’un individu évoluant dans un environnement urbain est chaque jour exposé près de 1200 logos.
“Il existe cinq millions de marques dans le monde. Les trois quarts des informations reçues par un individu sont visuelles. Le logo est donc une arme visuelle dans la bataille économique”.  (M-H Westphalen, Communicator.)

Son pouvoir visuel se décline selon 4 critères. Le logo doit être :

– perceptible : il se distingue des autres logos (singularité)

– compréhensible : sa signification est claire

– mémorisable : un observateur extérieur s’en souviendra

-attribuable : on l’associe facilememnt à l’entreprise.

Un logo doit donc être original, lisible, cohérent, déclinable, durable, reproductible sur tout type de support … et indémodable !

Tout aura de l’importance et du sens pour vos (futurs) clients : les pictogrammes, les couleurs, les typographies… et la combinaison visuelle que tous ces éléments forment ensemble doit refléter exactement ce que vous êtes. Créer un bon logo est un exercice de graphisme et de communication ardu. Donc pas d’hésitation : faîtes vous accompagner par une agence de communication et testez votre logo, avant de l’adopter définitivement !

creer un logo_Boostacom_année 2016 creer un logo_creation graphique boostacom année 2017


3/ Créer un logo :
bonnes pratiques et pièges à éviter

> A ne pas faire

  • Trop surcharger son logo : ce n’est pas un dessin ou une oeuvre d’art, on est bien dans une représentation stylisée, qui doit aller à l’essentiel, sans trop de détail.

> A faire :

  • Typographies : bien prendre des typographies libres de droit, c’est à dire gratuite pour un usage commercial. Le mieux est de prendre une Google Font , vous serez sûr qu’elle est gratuite et en plus, son affichage sera optimal pour le net.
    Ne pas utiliser trop de typographies différentes : 2 au maximum
  • Couleurs : penser à la symbolique des couleurs et utiliser la en fonction du message que vous voulez faire passer et de votre secteur d’activité.
  • Déclinaison de logo : votre logo sera présent sur tout support de communication, digital ou imprimé. Prévoyez à l’avance ses déclinaisons et contrôler qu’il fonctionne quel que soit son environnement. Avant de valider votre logo de façon définitive, contrôler sa lisibilité en petite taille ( 6 x 4 cm), comme sur une carte de visite. Un logo de grande taille est toujours beau. Il faut donc le détailler quand il est petit, avant de le finaliser.

Faut-il inclure absolument un pictogramme dans mon logo ?

Un logo est un élément symbolique. Bien souvent, la symbolique et l’idée à véhiculer va passer par un pictogramme. En effet, le pictogramme va renforcer le pouvoir visuel car il est mémorisable, compréhensible et attribuable. Cependant aujourd’hui, de nombreux logos se construisent à partir d’un pictogramme (« logos iconotypes ») et pour se démarquer, la solution peut être justement de ne pas mettre de picto ! C’est ce que nous avons également adopté pour certaines de nos réalisations.

 

4/ Et dans le cas d’une refonte de logo, ces règles s’appliquent-elles ?

Toutes ces règles s’appliquent pour une refonte de logo. Toutefois, « La refonte d’un logo est un exerce plus difficile que la création !  » c’est ce que vous affirmera une agence de communication visuelle, si vous l’interrogez.  Pour une refonte, il faut savoir sortir des codes graphiques précédemment adoptés ; tout en gardant certaines similitudes avec ce qui existait auparavant. Faire une évolution, pas une révolution ! Donc être créatif, tout en gardant un style graphique et une approche visuelle qui cohérente avec la personnalité de l’entreprise et son logo d’origine. Un exercice périlleux où l’oeil d’un professionnel en communication visuelle vous apportera une aide précieuse !

Que peut-on garder pour faire le lien entre la nouvelle identité visuelle et l’ancienne ?

Des polices de caractère, un code couleur, un pictogramme, une forme…

  • Quels sont les éléments à prendre en compte dans une refonte ?

La gestion d’une refonte de logo demande du doigté en termes de suivi de projet. En effeet, pendant de nombreuses années, l’entreprise et ses membres se sont identifiés à une charte graphique, qui véhiculait leur identité de marque. Aujourd’hui on leur demande de changer… et l’on sait combien le changement s’accompagne de réticences mentales. Le travail sur le nouveau logo par le graphiste, sera donc à la fois un appel à ses compétences en design, pour créer une nouvelle identité, mais aussi un exercice d’accompagnement et de management de projet, pour amener son client à regarder son logo d’un oeil neuf et à accepter les évolutions proposées. Plus simplement, le client est arrivé avec la volonté d’apporter du nouveau dans son logo, mais bien souvent, il se raccroche à l’ancien !

  • Quelles seront les répercutions pour le service communication  ?

Une fois la refonte de logo terminée, ne sous-estimez pas le travail qu’il reste à faire. En effet, c’est votre identité visuelle complète qu’il faudra reprendre. Et celle-ci se décline sur différents supports de communication, la signalétique de l’entreprise, les véhicules de société s’ils ont un marquage spécifique, votre communication digitale (site internet, réseaux sociaux)… Autant de changements à prévoir pour mettre à jour votre image corporative.

Une fois la refonte de votre logo réalisée, vous devez – rapidement – modifier vos supports de communication, et si vous n’avez pas anticipé cette étape dans votre budget de communication, cela va coincer ! Trop d’entreprises, par souci d’économie ou simplement par négligence, ne mettent pas à jour leurs différents supports. Et cette négligence est très préjudiciable à leur image de marque, et le message de confiance et de qualité professionnelle, qu’elles souhaitent passer à leurs futurs clients !

En illustration, quelques logos réalisés par Boostacom… n’hésitez pas à nous contacter !

 

 

5 novembre 2015
créer un logo_réalisations boostacom 2019

Comment créer un logo

Pourquoi créer un logo est-il encore plus important aujourd’hui, qu’hier ? Parce que le logo, avec l’avènement du digital, est encore plus utilisé qu’avant ! Carte de visite, panneaux, marquage de véhicule… mais aussi page d’accueil du site internet, photo de profil et bannière de couverture sur les réseaux sociaux, […]
24 octobre 2015
Article réalisé par Cécile Tabarin sur Carbao Romans

Bienvenue chez CARBAO Romans

Avec mes origines romanaises, toujours très chères à mon coeur, c’est avec plaisir et enthousiasme que j’ai adhéré au club Carbao Romans et Bourg-de-Péage, il y a maintenant 6 mois. Une réunion tous les 15 jours entre professionnels et entrepreneurs de différents secteurs d’activité, pour échanger sur notre quotidien et […]
12 octobre 2015
Article réalisé par Cécile Tabarin sur la conférence du RAI intitulé : Réseaux sociaux, quels enjeux pour la PME ?

BOOSTACOM en conférence

Ce matin, les PME/TPE de la région de Saint-Marcellin s’étaient levées aux aurores, pour assister à la conférence organisée par le R.A.I : « PME et réseaux sociaux : quels enjeux ? ». C’est avec plaisir que j’ai tenu pour BOOSTACOM le rôle du conférencier.  J’ai partagé avec la soixantaine de participants, […]